Editions Take5 Mat CollishawMat Collishaw est un artiste britannique né en 1966. Il a reçu son BFA de Goldsmith College à Londres en 1989, et s’est rapidement rendu célèbre par une œuvre représentant un trou de balle de revolver dans l'exposition de groupe légendaire "Freeze" en 1989, et " la médecine moderne » en 1990. Ces deux expositions, organisées par Damien Hirst, ami de longue date de Mat Collishaw avaient défrayé la chronique et marqué la montée en puissance des YBA (Young British Artists).

Au cours de la dernière décennie, le travail de Mat Collishaw a fait l’objet de nombreuses expositions personnelles à travers le monde: Camden Arts Centre, Londres (1996), Galeria d'Arte Moderna, Bologne, Italie (1999), Musée d'Art Contemporain de Varsovie (2000), Freud Museum, Londres (2009), BFI Southbank, Londres (2010), Bass Museum of Art (2013). En novembre 2010, une œuvre monumentale, Magic Lantern a été commandée par le Victoria & Albert Museum à Mat Collishaw, et installée dans la coupole au-dessus de l’entrée. D'un diamètre de dix mètres, ce travail de zootrope 3D dépeint des papillons animés dansant autour d'un feu, et célèbre le statut du musée comme phare de la culture, de l'apprentissage et de la connaissance attirant les foules de tous les pays.
Parmi les expositions de groupe auxquelles l’artiste a participé on peut citer : ICA, Londres (1994), Serpentine Gallery, Walker Art Centre, Minneapolis (tous deux 1995), Royal Academy of Arts, Londres (1996), PSI, New York (1998), Musée d' Art Moderne de la Ville de Paris et Brooklyn Museum (1998), Saatchi Gallery, Londres (2004), Serpentine Gallery, Londres (2006).

Des thèmes sulfureux tels que la pornographie, la crucifixion, les maladies vénériennes, la bestialité, la servitude, la toxicomanie, la religion, l'exaltation et de désespoir, ou même les dernières heures d'un condamné à mort sont explorés par Mat Collishaw. L’artiste n’a pas de tabou, et ne laisse aucun sujet vénéneux inexploré. Pourtant, son travail est tout à fait romantique, d'une beauté exquise. Ce sont des images qui sont à couper le souffle ". L'art de Mat Collishaw nous enveloppe dans un monde crépusculaire, en équilibre instable entre l'attirance et la révolte, le familier et le choquant, le poétique et le morbide. Embrassant divers médias, la beauté de l'œuvre de Collishaw nous séduit, nous envoute, nous hypnotise. Elle suscite en même temps une répulsion, qui résulte non pas directement de ce que nous voyons, mais des réactions instinctives que provoquent ces images sur notre inconscient.

Choix de langue :